• Démocratie directe...

     

    Chers amis, la Démocratie Directe est l'émergence d'un nouveau type de citoyen qui ne se reconnaît pas dans le système politique actuel. C'est un citoyen responsable, intéressé par la vie de sa cité qui désire participer aux décisions. Il consent à une délégation d'application de ses décisions mais n'admet pas qu'un élu se substitue totalement à son arbitrage. Le fonctionnement actuel de la démocratie, vertueux dans son principe, cache une dérive caractérisée par la captation du pouvoir par les partis.  On observe également une évidente contradiction entre les promesses des candidats de tous bords lors des campagnes électorales et les dispositions qu'ils prennent une fois parvenus au pouvoir. Depuis des années, pas seulement en France, la désertion plus ou moins importante des électeurs entraîne l'accentuation du décalage entre les citoyens et leurs représentants.


    Cette abstention entraîne également la sur-expression des électeurs engagés dans une action militante et le discrédie des élus dont la légitimité est mise à mal par l'abstention.  Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes, non sur les appareils politiques. Passons-nous de ces intermédiaires. Unissons-nous, en faisant front solidairement à nos problèmes et vous constaterez que l'intérêt individuel peut servir l'intérêt collectif et qu'inversement l'intérêt collectif peut renforcer l'intérêt individuel dans sa diversité. Une proposition de loi a été déposée en juin 1999 afin de donner un cadre juridique à la carte de vote électronique qui permettrait aux citoyens de participer directement à certains projets à l'échelle communale. Bien entendu, le domaine d'application de la carte de vote électronique n'aurait de cesse de s'étendre dans le but de donner à cette initiative une dimension nationale. Je rappelle que le projet de carte de vote électronique n'a strictement rien à voir le système en vigueur aux USA.


     


  • Commentaires

    1
    esteve
    Mercredi 7 Décembre 2005 à 15:36
    Ouais...
    comment tu comptes faire?
    2
    Mercredi 7 Décembre 2005 à 15:40
    Démocratie directe...
    Il me semble qu'on pourait tranquillement commencer par instaurer la carte de vote électronique, modifier la Constitution en ce sens afin de permettre sa validité dans certaines élections locales... puis améliorer le système et l'étendre peu à peu au niveau national... c'est à ce moment que la question de la suppression du Parlement pourrait se poser au moins pour ce qui est du Sénat... On pourait commencer par restreindre peu à peu la compétence du Législateur au profit du Peuple. Car finalement, la compétence du Législateur est limitativement énumérée par l'article 34 de la Constitution... De cette compétence, les domaines cléfs sont certes très importants, mais facilement identifiables.. Ce sont : - les droits civiques et les libertés publiques -la nationalité, l'état des personnes -le droit pénal -l'impôt Le reste, c'est l'exécutif qui s'en charge... et l'exécutif ne concerne plus démocratie directe à moins d'étendre le domaine de la loi mais c'est une autre question...
    3
    Samedi 24 Décembre 2005 à 12:23
    15/20
    Bon travail. Vous avez bien compris la technique de la disertation et vous gardez avec la réalité social un recul idéal.
    4
    Demos
    Samedi 24 Décembre 2005 à 18:33
    Mon cher deluxe..
    Merci de vos encouragements... je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :