• Fantome de la réalité...

    Chers amis, chers futurs électeurs, le fantôme de la réalité économique accable le pays,
    neutralise la réflexion et l'action alternative. Le martinet libéral flagelle constamment l'individu de misère et de solitude, le maintien dans un état de panique permanente, l'encourage à l'égoïsme et à la prévarication à la périphérie de la barbarie dans un carcan de société où la Liberté, l'Egalité ont été jeté au sol et piétiné, ou la Fraternité est souillée de méfiance, de préjugés et de reproches ... Le fantôme de la réalité parvient à faire croire à la pensée qu'elle ne  choisit pas. Il a presque gagné.
    Il nous pousse au bord de la fenêtre et nous ne cessons de tomber avec lui. A cet instant de raison, la culpabilité est immense, elle a sauté dans l'autre camps car, toute critique sévère du trop plein de réalité est assimilée à une critique radicale, donc inopérante; utopiste, donc crédule... le plus souvent ridiculisée par une arrogance tranquille et une distanciation faussement mondaine...

    La gauche des notables, affligeante de médiocrité, ne cesse de s'excuser à s'essuyer les pieds des beaux quartiers avant d'entrer, sans jamais oser
    parler à table, priée de finir son assiette en silence dans cette ripaille capitaliste, de peur de rien...? de peur de quoi..? - commettant, elle aussi, son erreur historique en préférant le risque des lâches, cette fois pour de bon, de parjurer le Socialisme et partant l'espoir d'un futur meilleurs -... La direction du parti socialiste a fondu dans un idéalisme de Champagne tiède et d'amuse-bouche rassis. Elle se croit délicate, polie, discrète et démocrate en se regardant ne pas lutter pour vivre mais en vérité, elle se bouche le nez pour ne pas sentir son odeur du fond de teint d'avec lequel les putes de luxe cachent leur laideur et leur salacité.

    De l'autre côté, aux gens qui s'appauvrissent, les néo-libéraux disent qu'ils sont encore bien trop riches. Ils ne le disent pas comme ça. Ils disent "Vous vivez au dessus de vos moyens" et ce discours bien entendu les enrichit. La réalité n'est pas tant ce que les gens subissent mais le pire dont on les
    menace ... Et les dominants prêchent la réalité pour accéder aux tribunes et distiller leur sape en y échappant ou en la subissant non sans de fortes compensations. Ils n'ont pas de religion; ils n'ont pas de pays; ils n'ont pas de morale, encore moins d'éthique; ils s'adonnent à un festin de réel qu'ils consomment avec avidité en s'étonnant de le trouver immangeable ...


  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Décembre 2005 à 14:03
    Demos
    pour noël, tu veux la panoplie BDSM dans le catalogue sexy avenue?
    2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 14:03
    He ho !
    Moi j'veux bien.
    3
    Lundi 12 Décembre 2005 à 14:06
    Dac Eva
    Papa noel ira te la livrer à domicile. T'as une cheminée chez toi, chuis vieux jeu?
    4
    Lundi 12 Décembre 2005 à 14:11
    Mes chers amis
    le fantôme de la réalité économique accable le pays... Ba
    5
    Lundi 12 Décembre 2005 à 14:15
    Atta Chach
    il se casse le cul pour faire des phrases:"La réalité n'est pas tant ce que les gens subissent mais le pire dont on les menace..." Ca vaut les savates qui chient moi j'trouve! Ce garçon a du talent!
    6
    Lundi 12 Décembre 2005 à 14:20
    Chuis d'accord
    y'a de beaux morceaux, ça me rappelle un peu L'Etat et la Révolution de Lénine, lorsqu'il parle du "kautskisme petit bourgeois". Il y a un verve indénibalement XIX è siècle. Ca sent les rouflaquettes.
    7
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:06
    Les animaux de la ferme...
    Mes chers amis, Je serai l'esprit au chevet de votre indigence intellectuelle...
    8
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:10
    Lampe de chevet
    Te prends pas pour une lumière chou :))
    9
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:13
    Valet de pisse...
    Apprenez que sur tous les forums qu'il fréquente; Demos dispose d'un niais de votre figure, mon cher Tschok, sorte de valet de pisse qui se précipite constamment sous ses lignes de justice dans l'espoir d'attirer l'attention sur lui... En vérité je vous le dis, Demos ne tardera pas à devenir votre drogue et vous vous fourvorait en cherchant désespérément à l'atteindre....
    10
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:14
    Eh Demos
    si Tschok fait le valet de pisse, je peux faire le trouduc...
    11
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:16
    une vocation...
    Si telle est votre vocation, mon cher dantheman, je n'y vois aucun inconvéniants...
    12
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:18
    Depuis que
    les inconvénients s'écrivent avec un A, je n'en vois pas non plus.. Alors Demos est Raël ?
    13
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:20
    La ferme s'aggrandit...
    Mon cher timounch, l'orthographe est la science des ânes...
    14
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:23
    C'est moi l'âne ?
    ânesse déjà.. et l'orthographe est seulement la science de celui qui sait écrire, si l'on ne sait pas on s'abstient !
    15
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:25
    Parler pour ne rien dire...
    C'est comme de parler quand on a rien à dire, mon cher timounch
    16
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:26
    En plus tu ne sais pas lire
    c'est MA chère Timounch jusqu'à preuve du contraire !!
    17
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:27
    et oui...
    Le contraire eu été étonnant...
    18
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:29
    Demos
    t'es un idiot et je t'adore.
    19
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:30
    Non alors
    par contre je suis d'accord avec chèreânenevois-turienvenir... L'orthographe est la science des bourricots. Lolo me manque quand même plus que celui-là ne va me manquer... désolé mais dès demain, je commence un sevrage sévère. je prends plus de troisième voie même en intraveineuse... ça rends lumineux ce site, brillant, individualiste, intransigeant, snob... Et j'en oublie... ça va être très dur, je vais en trembler tous mes membres mais je tiendrais...
    20
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:32
    Manque plus que Maoz
    et on sera à peu près au complet...
    21
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:33
    Ah oui Maoz
    qu'est ce qui fout? Nous en veux pas Demos, on squatte.
    22
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:34
    Vous êtes vraiment
    des gros cons et des lâches de vous attaquer à un mec qui pour une fois réfléchit...
    23
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:38
    une oasis...
    Ne soyez pas inquiét mon cher galakcie, DEmos sera une oasis. Il adore pourfendre jusqu'aux dents les mauvais coucheurs de mots, et les sous-bibliothécaires pouacres et envieux...
    24
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:40
    Ok men...
    j'vous passe le stick... coooooolll...
    25
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:40
    Euh...
    c'est quoi "pouacre" ? (demande une sous bibliothécaire soucieuse de se maintenir à niveau)
    26
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:42
    En tous cas chapeau demos
    ce post là est encore plus délirant que les autres, fallait le faire quand même.
    27
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:43
    T'es fier
    comme un poux mon cher Démos... C'est une qualité trop rare ici... Zyva mords-y les mollets. Bouffe-leur les orphelines... gamahuche-moi tous ces mauvais drôles. Durruti et Makhno me sont témoins : bientôt le drapeau rouge et noir sévira sur blogland
    28
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:45
    A la bonne votre...
    mon cher galakcie, L'homme d'esprit que je suis s'applique à aimer la conversation des imbéciles et de la lecture de leurs commentaires niaiseux, Il en tire une jouissance acalorique qui compense largement ses excès de fatigue...
    29
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:45
    Quand je pense que...
    le PEL de ma fille va perdre ses 4% et qu'on baisse l'ISF... Ca me fait penser à cette citation de Coluche : "Quand on voit c'qu'on voit, pis qu'on entend c'qu'on entend, ben moi j'dis qu'on a bien raison d'penser c'qu'on pense !"
    30
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:49
    Penser...
    A quoi pensez-vous mon cher lune... en admettant que vous pensiez...?
    31
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:52
    Lune est une...
    et non (thune avec la liaison) et vous parla Desnos dans le temps :) Mais là, je ne saurai faire l'imbécile (descendez au second degré et relisez tous les commentaires, vous lirez mieux...) et penser, je ne suis pas multitaches :)
    32
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:53
    Alice aux pays des merveilles
    les plantes parlent...?
    33
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:54
    Un moment
    j'ai pensé faire la caricature de ce post, mais je me suis rendu compte qu'une telle chose était aussi impossible qu'inutile.
    34
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:55
    figuration...
    vous faites de la figuration, mon cher Tshok... votre vocation...
    35
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 16:58
    Reine des fraises....
    Vous prêchez dans le désert, chère lune maniaco-depressive, de ce que vous nous laissez croire être votre médiocre relationnel tant il est vrai que vous ne cessez de vous en plaindre implicitement ... Bien sûr, je vous invite à renoncer à votre psychologisme de journaux féminins et à serrer vos opinions derrière moi qui défriche, pour vous, les terres de l'indigence intellectuelle...
    36
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:01
    Je me soumet et...
    m'incline devant votre Grandeur, ordonnez et j'obéïrai (et n'oublierai pas d'en parler à ma psy, à mon éditeur ou à aller chez Maman pour lire la presse féminine, promis Ô Maitre Vénéré)
    37
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:01
    Hey Demos
    garde tes propos boueux pour toi.. Oh !!
    38
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:03
    Ceci dit
    Reine des fraises maniaco-depressive j'aime bien, ça sonne bien je trouve, pas vous ?
    39
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:03
    Non moi
    Il faut que ce billet reste. Pour la mémoire de tous ici-bas... Nous en avons besoin.
    40
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:05
    chere reine des fraises...
    Ce n'est pas parce que DEmos a soif d'amour, qu'il est disposé à boire à la première gourde, ma chere lune...
    41
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:07
    Tant que je reste...
    buvable... vous m'attendez j'ai un truc à faire, je reviens, bougez plus !
    42
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:08
    Demos a soif d'amour
    ... je me gausse...
    43
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:09
    Le plus drôle
    c'est qu'il parle de lui à la 3ème personne du singulier. Du coup, je ne vois pas pourquoi il prend sa défense, puisque son "Je" est un autre... QAuant aux bouses, si vous aviez l'heur de fréquenter les campagnesn, celles où vivent les paysans et non seulement les propriétaires parcellaires que vou devez haïr, vous sauriez qu'une bouse est assez rarement plate. Gros poutous mon Démos.
    44
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:11
    Définition d'une bouse...
    C'est que je ne suis pas de la campagne, mon cher trentenerfs...
    45
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:13
    Campagne
    Alors t'es un vrai plouc: les parisiens renient pas leurs origines.
    46
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:14
    Non plus
    Ni parisien... ni de condition laborieuse... un océan nous sépare, mon cher Tschok...
    47
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:15
    Pas trop vite les gars
    je peux pas tout faire. Je suis en train de me gaver de compote de pommes pour expérimenter la plaititude de la bouse. Je prends des photos?
    48
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:16
    Mon dieu!
    Un océan seulement? Mais tu es en danger mon chou! Imagine que je vienne.
    49
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:20
    Moi non plus
    je ne suis pas "de la campagne", cela ne m'empêche d'y être allé, de regarder comment cela fonctionne, comment les gens vivent, ce qui se passe. Mais même sans y aller, des photos de bouse doivent être disponibles sur Internet. Pour le reste, nous apprenons que Démos n'est ni Parisien, ce qui me réjouit plutôt, puisque je le suis et que cela prouve qu'il n'y a pas que les Parisiens qui soient boursouflés d'orgueil, et pas de classe laborieuse, cela me rassure aussi, j'ai toujours peur qu'un jour un véritable ouvrier parle de la révolution, tandis que là, Démos est un bourgeois, il représente l'avant-garde éclairée, on va donc pouvoir s'entendre.
    50
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:22
    Trentenerfs?!
    T'es ALLE A LA CAMPAGNE? Raconte moi ça! Viiiiiite, j'veux savoir comment c'est!
    51
    Lundi 12 Décembre 2005 à 17:24
    on ferme..
    Mes chers amis, le bar du commerce ferme ses portes, vous êtes prié de réintégrer vos HLM en rangs serrés et dans l'ordre surtout afin de ne pas affoler vos voisins de palier...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :