• (Article refondu le 21 décembre 2006)


    Chers amis, l'Europe assiste à une vague d'invasion extraordinaire d'évangéliques, (1) sorte de chrétiens fous furieux qui considèrent, au moins aux USA, Bush comme le Sauveur de l'humanité. On peut difficilement nier un réalité aussi évidente: Les Etasuniens, comme les islamistes radicaux instrumentalisent la religion de façon alarmante. Des millions de dollars sont actuellement investis par l'administration Bush pour lancer des programmes d'évangélisation tout azimut. Nous assistons à une guerre d'invasion militaire dans les pays arabes et une guerre des consciences, chez nous, en Europe. Car les évangéliques considèrent la laïcité européenne comme un fléau et prétendent nous sauver de l'enfer malgré nous. Nous assistons aussi à une stratégie de conquête dont le squelette est comparable à celui de la nébuleuse islamique. Il existe, en effet, dans le monde, pas moins de 14.000 dénominations évangéliques, comprenant un million d'églises soit au moins un million de pasteurs à plein temps Ils seraient 500 millions représentant aujourd'hui 25% des deux milliards de chrétiens dans le monde. On évalue à 52.000 le nombre de conversions quotidienne.(2). Aux Usa, ils sont 70 millions, c'est à dire, un citoyen sur quatre, et le courant s'enracine partout, de l'Amérique latine au Japon, de l'Afrique à l'Europe, en passant par la Russie, l'Inde, même la Chine .... Au Québec, des écoles clandestines enseignant le créationnisme apparaissent (3) En Amérique latine, 25% des Chiliens sont Born Again.(4). Le continent sud américain est en proie, depuis plusieurs décennies, à une sévère offensive évangélique (5) Le Brésil est, ainsi, devenu le deuxième pays évangélique juste après les Etats-Unis. Ils sont 30 millions d'apôtres à traquer le passant honnête dans l'espoir de le convertir à leur obédience.

    De surcroît, les évangéliques s'enhardissent à investir avec force les zones d'influence islamiques. Selon un responsable de l'archevêché catholique de Rabat, environ 150 missionnaires s'activent au Maroc,. En Algérie, surtout en Grande Kabylie, leur influence ne cesse de progresser. L'Algérie compte ainsi 9000 conversions par an, un record.(6) Il existe, par exemple, un manuel à l'intention du missionnaire oeuvrant en milieu maghrébin rédigé par Charles Marsh, ancien de l'Algérie et du Tchad, traducteur du Nouveau Testament en kabyle, des quatre Évangiles en berbère, «le Musulman, mon prochain» (Ed. Farel) comparant le musulman à un «bigot, fanatique». Au Congo, en Afrique du Sud, au Bénin, au Burkina, les sectes pentecôtistes (7) combattent les islamistes de façon drastique, elles côtoient le pouvoirs au plus haut niveau (En Côte d'Ivoire, une garde rapprochée d'évangéliques conseille et soutient le chef de l'Etat, Laurent Gbagbo.) En Irak, la Convention entretient une ONG évangélique, la Samaritan's Purse, que parraine le pasteur Franklin Graham, fils du célèbre Billy Graham. Elle y diffuse, entre autres, une Bible dont la couverture imite l'uniforme des GI.

    En France, les évangéliques sont incapables de préciser combien ils sont à s'activer sur le territoire national.(8) Les Pentecôtistes, à eux seuls, rassemblent, selon «Christianisme», plus de 700 églises, 400 pasteurs, 80 missionnaires, 5 maisons de retraite, un centre de réinsertion pour toxicomanes, une société d'édition, un institut de formation et plus de 100 000 convertis actifs, dont 30 000 dans les Dom-Tom.  Ces «multinationale de la foi», adeptes du charismatique religieux,(9) dirigées par des pasteurs étasuniens, écument Paris pour évangéliser les SDF et les miséreux. Ils adoptent la même stratégie que celles des islamistes dont ils condamnent pourtant les méthodes.


    Sur le fond, les évangéliques sont des sionistes de façade. Pour eux, le retour du Messie n'interviendra qu'à la condition impérative que tous les juifs retournent en Terre sainte. C'est la raison pour laquelle, ils financent l'immigration en terre D'Israël ou parrainent les colonies qui occupent les territoire palestiniens. Selon leur prophétie, une fois Jésus-Christ de retour en Terre sainte, les juifs pourront se racheter en le reconnaissant, enfin, comme leur Messie, faute de quoi, ils seront anéantis à jamais. Selon l'écrivain Israëlo-américain Gershom Gorenberg, auteur de "la Fin des temps", « les évangéliques n'aiment pas les juifs car leur doctrine du salut est une pièce en cinq actes où le juif disparait au cinquième.»  Point d'accord entre les évangéliques : la théologie de l'Apocalypse (Armageddon). C'est ainsi que M.Swaggart écrit dans sa Bataille de l'Apocalypse : "Toutes les chaînes de télévision du monde seront sans doute là pour filmer l'instant suprême de notre histoire."(10). Plusieurs députés ont dénoncé ces agissements notamment les pressions exercées sur certains élus à l'occasion du vote des lois sur les sectes et le voile. Il y a une stratégie étasunienne évidente qui ne se cache plus pour agir. Même si cela parait impensable aux Européens les USA sont bel et bien en train de devenir les ennemis de la Liberté... Il y a des évidences que l'on ne doit pas ignorer (11) ...






    1. Les Évangéliques sont historiquement ceux qui pronent la conformité aux principes de l'Évangile ; qui appartient à l'Église protestante, notamment luthérienne. Mouvement religieux diffus, composé d'une nébuleuse d'Eglises d'origine néo-protestante ou pentecôtiste qui ont la volonté de réveiller le christianisme qu'elles considèrent comme endormi. Les évangéliques sont des chrétiens pour qui la Bible tient une place centrale et qui mettent en avant la justification par la foi et la nécessité d'une conversion personnelle. Ils sont millénaristes et apocalyptiques, croyant au règne de Jésus pendant mille ans (millénium) après la victoire des forces du Bien contre celles du Mal (Apocalypse), lors de la bataille d'Armageddon. Le mouvement évangélique est apparu en Angleterre au XVIIIe siècle avec les Eglises Méthodistes inspirées par John Wesley. Il se développe très rapidement en Amérique du Nord dans la seconde moitié du XXe siècle, notamment en Amérique du Sud et en Afrique. La doctrine repose sur quatre piliers: l'autorité de la Bible, la véracité historique des Ecritures, la conversion par une «rencontre» avec Jésus-Christ - une seconde naissance -, l'importance de l'évangélisation.
    2. http://www.voxdei.org/afficher_info.php?id=8743.72
    3. http://demos.blogg.org/date-2006-11-12-billet-475607.html ou http://www.cyberpresse.ca/article/20061012/CPACTUALITES/61011215&SearchID=73260929072499 4. Autres mouvance, les Born Again Christians, quant à eux, s'appellent ainsi parce qu'ils doivent leur conversion, leur seconde naissance, non point à un baptême classique mais à un contact direct, à une rencontre avec Jésus. G.W. Bush a rencontré Jésus à l'âge de 40ans, quand il était ivrogne comme son ami Charlton Heston.
    5. http://minilien.com/?7UOw6argRq
    6. L'Université internationale Columbia, en Caroline du Sud, forme actuellement des missionnaires de choc dont la mission évangélique consiste, selon le dossier que leur consacra la revue « «Mother Jones» en 2002, à «liquider l'Islam», Ils sont 3000 Born Again relevant de la Convention des Baptistes du Sud prêts à partir évangéliser des musulmans chez eux, et assument le risque d'y mourir en martyrs.
    7. Pentecôtisme. Courant néoprotestant né au début du XXè siècle aux Etats-Unis. Au nom d'un retour aux sources de la Bible, il met l'accent sur le don divin miraculeux - la «rencontre» avec Jésus-Christ -, la guérison par la prière, l'engagement volontaire du croyant. Il donnera naissance, au milieu du siècle, au courant charismatique.
    8. http://spcm.org/SearchNews000101f6.php?id=54810
    9. Le charismatisme religieux emprunte au courant pentecôtiste la croyance aux dons miraculeux, il se caractérise par de vibrantes réunions de prière avec des orchestres, y compris de rock ou de rap «évangélique», des pleurs, des transes, des exorcismes publics, des impositions des mains, des guérisons miraculeuses, un grand dévouement aux autres, une disponibilité constante au service de l'Église. Un courant charismatique catholique se développe, avec l'aval de Rome, qui y voit un moyen efficace d'endiguer la marée évangélique.
    10. http://209.85.135.104/search?q=cache:mVxFNv-dqf0J:www.monde-diplomatique.fr/1988/06/CARLANDER/+Armageddon+pentecotiste+evangeliques&hl=fr&gl=fr&ct=clnk&cd=18&lr=lang_fr
    11. http://www.cyberpresse.ca/article/20061103/CPMONDE/611030847/6258/CPMONDE


    -------------------------------- -----------------------------------------------
    En savoir plus : http://minilien.fr/a0jxwn
    --------------------------------------------------------------------- -----------

    7 commentaires

  • Mes chers amis, les néolibéraux comme leur très lointains cousins libéraux ont une haine viscérale à l'égard de l'Etat.
    Ils étiquettent communisme toute critique de l'ultra-libéralisme, de planification économique la moindre intervention publique en accusant l'Etat d'être l'ennemi des droits de l'Homme.
    Selon eux, une société sans Etat serait possible dans laquelle aucun frein, quel qu'il fut, ne pourrait légitimement interférer dans l'exercice de nos droits.

    Ainsi depuis 25 ans, l'Occident assiste de fait fataliste, à la désintégration de l'Etat, à son pouvoir de régulation voire d'action au profit d'entités devenues aujourd'hui extraordinairement puissantes, constituées de personnes privée incapables (c'est bien logique) de favoriser la satisfaire de l'intérêt général et le progrès social pour tout homme sans exception et dont le poids politique est devenu au fil du temps insoutenable.

    Je pense à la société commerciale étasunienne Wal-Mart avec ses 5000 grandes surfaces réparties dans le monde et son chiffre d'affaires pharaonique ( 3% du PIB étasunien ! ).
    Wal-Mart, première entreprise privé au monde, pratique la politique de la terre brûlée sur les marchés qui lui résistent, promeut le dumping social sur tous les continents, y compris aux USA, pays de glucosés dans lequel les individus se vautrent sans vergogne dans la décadence et l'autoritarisme fédéral.

    Wal-Mart rémunére les salariés dénonciateurs de syndicalistes, se nourrit de la misère d'autrui qu'elle s'efforce de rendre possible grâce à sa force de conviction et le pouvoir exorbitant de droit commun que sa puissance financière lui procure.


    Le modèle Wal-Mart, mes chers amis, un modèle économique qui ne se contente plus de faire du profit mais cherche à développer une idéologie destinée à transformer le monde en un immense marché cupide et prévaricateur quitte à sacrifier des millions d'individus au passage.
    "Le succès de Wal-Mart est le succès de l'Amérique" à dit Bush en 1992.
    Voila, mes chers amis, à quoi nous exposons la France à perdurer dans une voie aussi funeste, à chercher un compromis parfaitement incompatible avec nos valeurs les plus chères, sans prix ...

    La mort de l'Etat au profit d'une oligarchie capitaliste pire que toutes les dictatures que nous avons connues à ce jour qui ne représente rien dans le fil continuateur de l'univers, sans visage, sans éthique, et en toute lucidité sans âme...

    5 commentaires

  • Mes chers amis, connaissez-vous messieurs Orlando Bosch et L.Posada Carriles...?
    Ces tristes individus sont des terroristes et la justice de leur pays les a condamné à des peines infamantes de nature criminelle.
    Ainsi, Bosch a été reconnu coupable de l'organisation d'un attentat à la bombe en 1976 causant le crash d'un DC-8 de la ligne cubaine et faisant 73 victimes innocentes,
    Carriles, lui, arrêté en 1976 au Vénézuléa, emprisonné à San Juan de los Morros, évadé en 1985  avec l'aide de puissants "amis"; admis publiquement être responsable des attentats perpétrés à la Havane, finalement arrêté en 2000 au Venezuela alors qu'il préparait un attentat contre Fidel Castro, bénéficia de l'hospitalité de Bush en personne après une grâce pour "raisons humanitaires" accordée par la présidente du Panama 2 jours avant la fin de son mandat, rapatrié sur le champs aux USA en mars 2005, où il est aujourd'hui soumis à aucune procédure judiciaire, protégé par l'administration bush qui refuse de l'extrader vers le Venezuela demandeur d'extradition; coule ainsi des jours heureux aux USA dans la plus parfaite quiétude....
    Ah elle est belle, la lutte mondiale engagée par les USA contre le terrorisme mondial...!

    2 commentaires
  • Article mis à jour le 1octobre 2006.




    La Cour suprême américaine a jugé par cinq voix contre trois, le 29 juin 2006, que le président américain George W. Bush avait outrepassé ses pouvoirs en instituant des tribunaux militaires à Guantanamo pour juger les "combattants ennemis" dans le cadre de sa guerre contre le terrorisme. Elle a, par ailleurs,  rejeté l'argument du gouvernement selon lequel le «Detainee Treatment Act» (DTA) dont il est question dans cet article avait un effet rétroactif sur les affaires en cours les rendant irrecevables. Depuis l'administration Buch a soumis au Parlement étasunien un nouveau texte identique à celui rejeté par la Cour suprême et obtenu l'aval des deux assemblées. En attendant une seconde censure éventuelle de la Cour suprême, les détentions arbitraires et les tortures se poursuivent dans un vide juridique absolu. (1





    Cher amis, les USA s'enfoncent un peu plus chaque jour dans le totalitarisme et la répression aveugle...Mardi dernier, les sénateurs ont limité considérablement la faculté qu'ont les détenus de Guantanamo de s'adresser à la justice en parfaite violation des décisions de la Cour suprême qui avait consacré ce principe sur le fondement multi-centenaire de l'Habeas corpus.

    Par 84 voix contre 14 seulement, le Sénat a adopté outre l'organisation de tribunaux d'exception par l'administration Bush, un texte visant à mettre fin à la possibilité de recours des prisonniers politiques y compris sur le territoire étatsunien. Dorénavant, ils ne pourront faire appel des décisions des tribunaux militaires que s'ils auront été condamnés soit à plus de 10 ans d'emprisonnement, soit à la peine de mort, étant souligné que l'appel ne pourra intervenir que devant la Cour fédérale de
    Washington...! Point positif à noter toutefois sans ironie aucune, l'utilisation de chiens est en passe d'être interdite dans les interrogatoires de prisonnier à condition toutefois que la Chambre des
    députés valident cet amendement ce qui semble improbable car la majorité des députés républicains ont indiqué que cet amendent était inutile puisque la torture est interdite par le droit étasunien depuis 1994 ! On croit réver...

    Les États-Unis sont dans une période charnière de leur histoire comme d'ailleurs toute l'humanité en ce début de siècle. les Nations ont à faire des choix et ces choix hypothèquent irrémédiablement leur avenir. Les États-Unis imposent unilatéralement et par la force une modifications des
    règles du jeu économique et politique. Nous payons tous à présent les conséquences de ses choix. Aujourd'hui, le modèle de société étatsunien ne cherche plus à convaincre, exalté qu'il est dans l'illusion du capitalisme triomphant, insensible au désastre humain qu'il provoque et encourage.

    On ne combat pas une idée en lui opposant une autre idée, mais en la poussant à son paroxysme pour mieux en pointer les contradictions. La société étasunienne est au terme d'un paradoxe qu'elle refoule dans l'inconscient collectif comme nous le faisons individuellement face à nos
    propres contradictions. Un petit pays comme la France n'a pas le droit de se tromper d'amis. Il est de notre devoir impérieux de nous indigner sans désespérer de voir ces crétins sortir de cette spirale obscurantiste quoiqu'il y ait lieu d'en douter fortement eu égard ces nouvelles dispositions.
    Quand l'européen aspire à plus de liberté, l'américain donne l'exemple d'un citoyen satisfait de la dictature policière et du working-poor. Plutôt que d'utiliser son bulletin de vote afin de promouvoir une certaine idée du bonheur, et ainsi donner l'exemple; il choisit majoritairement la peur de l'inconnu, la cupidité et l'opportunisme. Sur le plan économique, l'état d'injustice dans lequel se trouve la société étatsunienne prouve que le capitalisme, lorsqu'il n'est pas refréné, parvient rapidement au bout de sa
    logique; il ne sert plus le système qui l'engendre, il l'utilise en l'appauvrissant au profit d'une poignée.
    Cette situation est à la fois une honte et un échec; une honte pour un pays développé qui abandonne en chemin la partie la plus vulnérable de ses habitants; un échec pour son modèle économique et social incapable d'assumer un bien être minimum à toute la population.

    Le matérialiste-réaliste à une secrète horreur du Beau, seul l'intéresse le Succès comme les bigotes nomment parfois vulgaire la beauté qu'elles se défendent d'admirer. "Or, le peuple américain ne veut pas reconnaître ce qu'il sait parfaitement : à savoir que son mode de société ne peut pas
    perdurer dans ces conditions. Son hégémonie est devenu insupportable, par la force militaire et la puissance de son économie, l'Amérique empêche les peuples ambitieux de construire la société que nos pères idéalisaient. Nous ne sommes plus chez nous, libres de choisir notre futur sauf à passer par la dictature du marché ( le débat sur le référendum européen en est un exemple affligeant). On peut dire objectivement que l'Amérique a rendu impossible la réussite d'un humanisme social européen pour l'avoir gangrené par sa puissance économique depuis 20 ans, aidé des Anglois dans une volonté commune de l'abattre. Consciemment ou inconsciemment, les USA poussent au déclin de la civilisation occidentale. La prise de conscience que cette réalité imposée n'est pas conforme à celle promise et conceptualisée par l'homme politiquement libre n'aura de cesse de grossir. Quand elle aura atteint son paroxysme, rien de pourra la stopper. C'est une guerre de l'opportunisme matérialiste contre la pensée qui est perdue d'avance pour les tenants de l'ultra-libéralisme car un système qui fabrique de la richesse en produisant de la pauvreté est voué raisonnablement à disparaître...


    1. http://www.blogg.org/blog-31810-date-2006-10-05-billet-449113.html


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique