• La France en danger !

    Chers amis, la France est en état d'urgence.
    Depuis le 9 novembre 2005, nous ne devons pas perdre de vue qu'il y a dans ce pays des espaces où le gouvernement peut ordonner à la police de procéder à des arrestations massives, où il peut interdire les manifestations, censurer les médias, interdire les réunion, fermer les salles de spectacle, perquisitionner et restreindre les mouvements des personnes sans devoir fournir de preuves ou de raisons justifiant de telles actions.
    Depuis les émeutes de novembre la police a procédé à 3 000 arrestations et 1 700 CRS sont postés dans les cités de banlieues.
     Cette mesure extraordinaire digne d'un état policier a été pratiquement cautionnée par toute la classe politique, y compris par la direction actuelle du PS, une tête de serpent sournoise, corrompue au néo-libéralisme, traite au Socialisme et affligeante de médiocrité.



    Cependant, l'état d'urgence est-il une mesure compatible avec notre droit ? Une réponse négative s'impose. Certes, la loi de 1955 ne peut pas faire l'objet d'un contrôle de constitutionnalité par le Conseil constitutionnel puisque dans ce pays, fort heureusement, la juridiction suprême n'a pas la possibilité de vérifier la constitutionnalité d'une loi déjà promulguée. Certes, Le Conseil constitutionnel a déjà décidé en 1985 que "la gestion  quotidienne de l'état d'urgence appartient au pouvoir exécutif" ce qui signifie que les recours devant le Conseil d'état se font au coup par coup, contre une disposition particulière du préfet touchant un particulier et non sur la validité de la loi instaurant l'état d'urgence. Mais dans ce pays de droit jusqu'à preuve du contraire, les décisions des pouvoirs publics ne sont pas des actes discrétionnaires, elles sont soumises à des conditions. L'état d'urgence modifie le fonctionnement de l'état de droit, il n'y met pas fin !
    C'est la raison pour laquelle la loi pose une exigence : il faut "UN PERIL IMMINENT".
    Ce péril imminent existait le 9 novembre, date à laquelle le gouvernement a décidé par décret d'instaurer l'état d'urgence pour 12 jours seulement, mais ce péril n'existait pas le 17 novembre lorsqu'il fut décidé de le proroger pour 3 mois avec la complicité criminelle des Parlementaires puisque nous assistions à cette époque à une décrue de la violence.
    Comment se fait-il qu'on est pas trouvé 60 parlementaires pour saisir le Conseil constitutionnel qui aurait assurément invalidé cette loi scélérate ...?



    Chers amis, Chers futurs électeurs de 2007, le néolibéralisme nous entraîne tranquillement dans la dictature et l'état policier(1) . Ne nous y trompons pas, l'état d'urgence est moins destinée aux banlieues qu'au mouvement social dur qui pourrait se déclencher dans le pays.
    Cette loi est un avertissement, une tentative d'intimidation préventive en cas de grève et de manifestations. Voyez comment se met en place insidieusement au plan économique un libéralisme effréné, et au plan politique l'instauration d'un véritable Etat policier.
    Voyez comment les deux sont liés. Il s'agit d'obtenir le calme social par une politique autoritaire.
    Que le Conseil constitutionnel n'est pas pu exercer son contrôle sur une loi aussi extraordinaire est le signe évident d'un affaiblissement des Libertés dans ce pays et du danger qui nous guette demain de vivre dans une société de violences, d'intimidation et de soumission totale...



     



    1.  http://www.blogg.org/blog-31810-date-2005-12-22-billet-263294.html 



     


  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Décembre 2005 à 14:52
    Dis, Demos?
    C'est ça les idées neuves?? On est en pleines années trente là (du XXième siècle).
    2
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 15:42
    Une idée neuve...
    Vous confondez une idée neuve avec un concept qui devient une réalité, mon cher Tschok. Si le Conseil constitutionnel pouvait être saisi par tout citoyen de ce pays, il aurait été certainement saisi et aurait pu invalider la prorogation de l'état d'urgence. Ainsi, vous pourriez prétendre vivre à cet instant dans une société de droit et non dans une mascarade de démocratie...
    3
    Lundi 5 Décembre 2005 à 15:47
    Je pensais pas
    à l'Etat d'urgence, mais à l'articulation néo libéralisme -Etat policier. C'est ce que pensait le parti communiste il y a plus de 60 piges de là. Olalala, comme le temps passe, ça nous rajeunit pas tout ça! Donc, c'est avec ça qu'on va construire le XIX ième siècle... Ok, Ok... gasp, gasp... :))
    4
    Demos
    Lundi 5 Décembre 2005 à 16:01
    La France en danger
    Cher Tschok, je vous prie d'en appeler au peu d'intelligence dont vous pourriez disposer pour cesser de docter sur des opinions passablement ordinaires. Cette article vise à dénoncer une loi restrivive des libertés et l'absence de contrôle du Conseil constitutionnel s'agissant d'appliquer un régime d'exception. Par ailleurs, cet article vise à établir un parallele entre l'affaiblissement des libertés et la mondialisation du libéralisme économique. Je ne vois pas donc pas ce que le communisme a avoir la dedans...
    5
    Lundi 5 Décembre 2005 à 16:11
    Ah bon?
    Nous parlions d'idées neuves. Le comunisme a à voir la dedans en ce qu'il avait les mêmes que les tiennes aujourd'hui, voilà 60 piges. Ca nous en fait des bougies à souffler. Au fait, tout est donc lié? Le conseil constitutionnel et le libéralisme?
    6
    Demos
    Lundi 5 Décembre 2005 à 16:33
    idées neuves...
    C'est vous qui parliez d'idées neuves, mon cher Tschok tandis que cet article tente de fédérer le maximum de gens autour d'une idée; cette idée, c'est la Liberté. C'est une idée qui n'est pas neuve tandis que ce qui est nouveau ce sont les atteintes dont elle fait l'objet dans ce pays en particulier et dans le monde en général. Vous n'êtes pas obligé de me croire, mon cher Tschok, mais je vous serais extrémement reconnaissant d'éviter de vous rendre plus nais que vous n'êtes en travestissant obstinémment mes propos...
    7
    Lundi 5 Décembre 2005 à 16:45
    Travestir
    Qui fait le lien entre la dictature et le libéralisme? Moi. Je te lis, cétou. Noir sur blanc. Faut assumer et pas toujours faire des pirouettes de jésuites: ton discours est idéologiquement très marqué. T'es pas un mec qui vient la bouche en coeur pour nous dire que le monde nous appartient, t'es un coco déguisé en humaniste. Faut dire les choses... puisque tu y croit. Moi chuis pas contre ça. Mais l'hypocrisie, j'aime moyen...
    8
    Demos
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:05
    Un communiste
    Un communiste est une personne qui défend la dictature du prolétariats et la planification économique. DEmos condamne toute dictature y comris celle du prolétaire. Par ailleurs, il condamne également la planification économique considérant que le capitalisme est le meilleur système économique connu à ce jour... Par conséquent, Ne vous confinez pas, mon cher Tschok, à une conduite aussi suicidaire en tenant un discours stérile, mensonger propre à la calomnie...
    9
    Elodie
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:12
    De quel bord est Demos ?
    Une chose est sure c'est du bord des mauvais baiseurs.
    10
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:29
    Les plantes parlent...
    chère élodie, finalement bien que je vous soupçonne d'avoir lu cet article comme on lit Femme actuelle, je ne chercherai pas à vous contredire, je vais attendre simplement que vous changiez d'avis...
    11
    Elodie
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:31
    C'est bien ce que je disais :
    Un mauvais baiseur !
    12
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:33
    Une bonne idée...
    Vos meilleures pensées sont toujours les plus courtes chère élodie...
    13
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:34
    Wow!
    Demos, tu sais parler aux femmes on dirait. Mais pas comme un Français...
    14
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:44
    Une pendule de salon...
    N'en croyez rien, mon cher Tschok, en réalité, DEmos considère notre Pom Pom girl élodie aussi exitante qu'une pendule de salon en train de se faire remonter...
    15
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:49
    Idée neuve
    Ben moi j'l'ai eue cette idée là. Cépas mal, ça vaut la pendule...
    16
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 17:53
    A présent la vache qui rit
    Permettez que je vous adresse votre ruminacée, mademoiselle elodie de la Vache qui rit... Le blog de DEmos n'est pas une cuisine de chalutier. Veuillez réintégrer votre domicile de campagne...
    17
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:06
    Vi vi
    on avait compris la première fois. Bon alors on en était où dans ce bordel? Voyons voir... Demos, tu crois en dieu?
    18
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:08
    Dieu...
    Je crois au Bien si vous voulez le nommer Dieu cela ne me gêne pas.
    19
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:11
    Hardi, voilà la dictature
    Bien, permettez moi de résumer Sieur Demos, vous n'êtes ni communiste, ni néo libéral, ni social démocrate (libéral), ni pro dictatorial, mais vous êtes. Il y a selon vous une super-strucuture néo libérale propore à instaurer la dictature pour obtenir le calme dans ses affaires et ainsi la Démocratie est en danger. Si pour ma part, jene doute pas que M. Sarkozy soit le chantre habile d'un libéralisme casqué propre à établir un gouvernement de la Peur et de la Rente, je ne lui enlève, malgré tout, pas encore la qualité de démocrate. J'aurais tendance Sieur Démos, dans cette 3ème voie (dont le vocable a été utilisé successivement par le MRP et l'extrtême droite révolutionnaire) à vous trouver non pas communiste mais ayant des accointances pour Lev Davidovitch Bronstein.
    20
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:20
    A présent le révolution...
    Je ne crois pas trop aux vertus des révolutions, mon cher trentenerfs... une révolution pourquoi faire ? La révolution c'est quand on vit dans une dictature politique. On est pas dans une dictature politique jusqu'à preuve du contraire. Il suffit d'aller voter et de s'exprimer pour recadrer un capitalisme dégénérant en un système décadent qui hypothèque l'avenir de la civilisation occidentale...
    21
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:20
    Dieu dans tout ça
    Et dieu tu l'appelles comment? Parce que le Bien, c'est vague.
    22
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:21
    Ouh la vache!
    Ca c'est le la réponse cryptée! Waf waf waf! Demos s'amuse à brouiller les pistes on dirait :))
    23
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:26
    moi ce que j'en dis...
    bonsoir... Heu je crois bien que l'état a tjrs été policier... Et puis au sujet du "nous ne sommes pas dans une dictature politique"... Heu... Ca reste à discuter... Quand je vois tous nos grands hommes politiques, tous inculpés dans des affaires et qui s'en fouttent royalement (!!! )... Quand les hommes politiques deviennent intouchables : C'est le début d'une dictature, n'est ce pas jacquot (voir post)?... Quand au "bordel constitutionnel... Regardez qui y siège ?!!!! Et marrons nous un bon coup !!!
    24
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:29
    Dieu c'est l'homme...
    comprenez, mon cher Tschok que Dieu ne peut être que l'homme puisqu'il n'existe ni bien ni mal à l'état naturel...
    25
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:32
    dieu...
    Faîtes gaffe quand vous parlez de moi... Cette fois çi je passe mais la prochaine fois j'vous balance une catastrophe en pleine gueule ou un sale virus !... Un peu de respect avec les anciens ! Aller viens Moïse... On s'casse !
    26
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:33
    Sieur Maoz vient foutre sa zone...
    Tout d'abord, l'immense majorité des personnes détentrices d'un mandat ne sont pas mises en examen. Du coup l'appellation de régime corrompu ne tient pas. Quant à l'Etat qui a toujours été policier, moins que lorsqu'il avait une loi "anti-casseur", moins que lorsque la police autorisait "les voltigeurs"... Cependant, l'Etat ayant le monopole de la coercition légitime, il a en conséquence une police et une justice à qui son déléguées le monopole de cette coercition. Je ne crois pas à l'autogestion, elle débouche bien souvent sur la loi de la jungle.
    27
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:36
    oh non !...
    Arrêtez d'écrire aussi bien ! Elle est là la fracture sociale ! Merde ! Ecrivez comme des beaufs que tout le monde comprenne !
    28
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:36
    Sieur Maoz, mille plates excuses
    Le post s'adressait au Sieur Mac qui est venu effectivement foutre sa zone, mais n'est-ce pas la nature même de Dieu ?
    29
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:37
    Demos
    franchement quand j'écoute certaines de tes réponses, j'ai carrément l'impression de causer avec un curé qui explique pourquoi on doit pas mettre de capote alors que le sida tue tout le monde. Tu vois ce ke j'veux dire? Cette façon de noyer le poisson dans la soupe aux moules, em mélangeant les généralités que tout le monde admet à des trucs très ciblés et bien sous jacents. Tu peux pas avoir une démarche du genre franc et direct? Droit au but? C'est pas compliqué quand même. Non?
    30
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:41
    A présent le sida...
    Mon cher Tschok, DEmos est favorable au port du préservatif et à toutes formes de séxualité permises par le droit français...
    31
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:42
    Faut qu'on cause
    de manière à être compris, passque les gens manquent de vocable, ils sont paumés, et pis ils sont cons... Pas de populisme à la petite semaine, c'est mépriser les personnes que vous prétendez défendre Sieur Mac. Ici je ne parle pas, j'écris. Et je ne crois pas avoir usé de termes incompréhensibles. Je ne pense qu'il soit nécessaire de lépar assmeuk cause les djeunz le font, tu was. Le côté "on veut plus se faire natchave par le pouvoir" c'est joli dans une chanson, je ne suis pas certain que cela permette d'aller pour autant au fond d'une pensée.
    32
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:44
    trentenerfs
    J'ai arrêté de défendre qui que ce soit !... Mais bon je délire aussi, the humour...
    33
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:49
    Bien, bien Sieur Démos
    Si j'ai bien tout suivi, vous êtes un démocrate sincère qui vous mobiliser contre le capitalisme sauvage et néo libéral qui dévoie les sociétés occidentales. Me vient alors cette question : le gouvernement, l'Assemblée Nationale et le Sénat actuels vous paraissent ils légitimes ?
    34
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:56
    trentenerfs
    Pour moi, ils ne sont pas légitimes. Ils ne sont pas la représentativité du peuple. Nos énarques ne veulent pas d'une proportionnelle ! Et pour cause !.... Ensuite les trois quarts, selon la loi !... Devraient être à la retraite !!! Ils sont hors la loi ou au dessus... Mais bon les histoires de révoltés, j'ai laissé tomber depuis un moment... Depuis je vis comme nos gouvernants à mon échelle !...
    35
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 18:56
    A présent la légitimité...
    Ce qui est légitime, mon cher trentenerfs, est juridiquement ce qui est conforme au droit positif... par conséquent, les pouvoirs sont légitimes dans ce pays sauf preuve contraire. Ce qui est illégitime, c'est la difficulté de critiquer le néo-libéralisme comme une pensée unique et l'agressivité avec laquelle le capitalisme sauvage défend ses intérêts... Comprenez que nous sommes en train de construire une société de pacification sociale, de domestication de la pensée et de négociation de concession.
    36
    Ramses
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:03
    ben ouaip
    Chirac a été élue avec 18% et avec un tiers d'abstention. C'est un mec qui gouverne avec 12% du corps electoral. Ce mec et ses sbires ne sont que des parasites sans légitimité sinon celle des copains dont le seul but est de durer...
    37
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:08
    Il est clair
    que tous les chiffre sde l'édition vous démentent, les livres de critique du néo libéralisme ne se sont jamais aussi bien portés, mais passons. Vous vous méprenez sur le nombre d'énarques députés, en l'occurrence ils sont plutôt ministres ou dans les cabinets, l'assembéle nationale n'étant qu'un piédestal pour être ministre. Pour ce qui est de la retraite, soit nous souhaitons que les élus n'en fassent pas profession et donc l'âge n'entre pas en compte (or de la considération même de l'électeur, qui a tranché), soit c'est une profession que d'être politique et alors cela nécessite un statut. En ce qui concerne la proportionnelle, j'entends bien la diffraction entre pays réel et pays légal, cela étant, en votant les Français savaient qui serait au pouvoir, ce ne fut pas le cas en Allemagne où les ententes gouvernementales eurent lieu après le choix des électeurs. Pour ce qui concerne la légitimité et la légalité, il ne faut pas confondre, des décisions peuvent être légales et illégitimes, légitimes et illégales... Vous confondez licéité et légitimité.
    38
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:08
    Ramses
    bien joué ! Sans compter qu'il a refusé le débat démocratique entre les deux tours ! Qu'il est un voleur comme ses sbires et les socialos ! Mais bon, on va se faire traiter de populistes... La mode aujourd'hui c'est le sens du poil... Toujours aller dans le sens des poils... A vrai dire : fermer sa gueule , ne penser qu'à sa gueule !
    39
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:09
    La légitimité politique...
    Mon cher Ramses, vous faites allusion à la légitimité politique alors que je parle de la légitimité juridique... ceci dit, je partage votre opinion s'agissant de l"illegitimité de J. chirac sur le plan politique et sa responsabilité face au peupe. Il est urgent de dénoncer sa législature lamentable, la situation catastrophique dans laquelle sa politique a placé la France.
    40
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:11
    That's my point
    Ce qui me plaît le plus dans la question de l'Assemblée légitime ou de Chirac illégitime à cause de l'abstention, c'est que ceux là même qui défendent cette incongruïté d'un Président si mal élu, de députés si mal confortés, sont aussi ceux qui se satisfont du score du non au référendum qui, malgré l'abstention, fait tout de même office de décision nationale. Les régles des scrutins majoritaires ne peuvent se changer selon les intérêts des contradicteurs.
    41
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:11
    j'attends la suite! lol :-)
    Depuis tout à l'heure, je pars je reviens!Au départ, le débat a commencé avc Tschok, Elodie et Demos..Il y a eu une brève apparition de Lilly-Az..Ensuite Trentenerf est arrivé puis Mac..Je reste neutre, je lis! c'est marrant..comment ça va se finir? si, il y a une fin ? ;) ah un nouveau arrivant, c'est Ramses..ça y est, ça rebouge, c'est reparti!!!yihou ;) bon je file et je reviendrais!;)
    42
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:13
    ouep
    bon, cépas toussa, mais j'attends toujours qu'on m'explique le lien entre néo libéralisme et dictature, puisque l'un est l'autoroute qui mène à l'autre, c'est pas dure de faire un plan, non? Comprenez les intellos, moi chuis un paysan, un homme simple, j'ai besoin qu'on m'explique les choses.
    43
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:15
    Agnese
    Fous toi donc de notre gueule! Et en plus, moi j'attends comme un con, les réponses à mes questions, avec demos qui tourne autour du pot. La curiosité est un sacerdoce...
    44
    Ramses
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:16
    Responsabilité du colis
    La situation dramatique de la France est bien anterieur a chirac. Des 95, le pays etait deja plombé mais on ne le dit que maintenant. La responsabilité de Chirac sera d'avoir caché les choses dans le seul but de durer. Pour le reste les autres aussi devront porter leur responsabilité du colis. A commencer par les français qui font leurs étonnés sans vouloir regarder la gabegie dans lequel ils vivent.
    45
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:17
    Venons en au bilan politique
    Là, effectivement, il est on ne peut plus "maigre", voire complètement négatif. Mais cela doit il influer sur le type de scrutin. Car enfin, l'inanité de ce pouvoir, de ce gouvernement clairement de droite, prétendument en rupture, mais plus clairement dans une continuité réactionnnaire ne peut être condamné au nom de la démocratie, on peut même se satisfaire en faisant en sorte qu'il y ait alternance si ce gouvernement nous déplaît. Et je me plais moi à croire que le gouvernement d'alternance ferait bien d'utiliser toutes les marges de manoeuvre que ce gouvernement s'est plu à user.
    46
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:18
    Bel argument...
    Vous avez parfaitement raison, mon cher trentenerfs, c'est la raison pour laquelle il faut s'en tenir à la définition juridique de la légitimité et considérer d'une part que J. Chirac est légitimement le président jusqu'en 2007, d'autre part que les Français ont rejeté lors du référendul une Europe des marchés et de la finance au profit d'une Europe qui défende un capitalisme social mondialisé... C'est possible à condition d'en débattre et de convaincre nos partenaires et toutes les bonnes volonté...
    47
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:18
    Lol ! ;) RIRES !!!
    attends Tschok !!bienôt.. la réponse arrive, j'espere !! moi aussi, j'attends la suite :)))
    48
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:18
    bref : on veut quoi ?
    C'est la véritable question ! On veut quoi ? Ces mêmes tronches d'escrocs depuis 50 ans ? Ces menteurs ? Ces assassins ? Non sans blague ? Vous voulez quoi ? Pour votre vie, celle de vos enfants ? Vous balancez du vocabulaire, on a pas eu le même passé (...) mais la finalité ! Peut on continuer avec ces guignols ? Ces vioks ? Ces énarque qui vont nous gerber des projet en 15 mois ?!!! Alors qu'ils ont échoué depuis 50 ans ! Que veut-on ? ZA TISS THE QUECHTIONNE !
    49
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:21
    La synthese...
    Nous devons faire la synthèse de tout ce merdier...
    50
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:22
    Agnese
    Je prends mon mal en patience, en espérant que la réponse arrive d'ici à demain. Là, pour se soir, mon petit théatre personnel va jouer relâche. :)
    51
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:23
    Synthèse
    Il serait temps! Bon alors? Néo libéraliseme et dictature, ça vient oui ou merde?!
    52
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:24
    Et vous Sieur Mac
    Que voulez vous ? Mis à part cette agitation de "c'est pas bien, tous des pourris", vous vous payez de mots, que proposez vous ? Tout changer, tout foutre en l'air, que les djeunz prennent les chose en main. Bien, pas de problème pour moi. Ils sont où les djeunz ? Ils font quoi là ? Enfin Tschok le néo libéralisme mène à la dictature pour préserver son propre intérêt sauf que c'est une dictature maligne, elle passe par une emprise culturelle, car il est vicieux le néolibéralisme, il sait s'y prendre, alors il se niche dans notre cerveau et il te dit "consomme sans savoir, consomme sans comprendre", ou alors il y a une version plus hard façon casque et bottes protégeant les patrons et leurs cigares.
    53
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:26
    Pr Tschok...
    conseil, va acheter tes clopes et revient! on en a pr la nuit, comme c'est parti !! il va pondre la synthèse...LOL !!!! ;)
    54
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:27
    qui a dit non..?
    Qui a dit non au référendum importe peu, mon cher mac... La question pertinente est de savoir qui a fait penché la balance vers le non.. Ce sont les socialistes dissidents qui ont fait penché la balance car l'extrème droite et les communistes ont toujours voté non sans parvenir à bloquer la construction européenne. Par conséquent, le non français est un non de refus du néo-libéralisme. Nous voulons une Europe des peuples faite pour les peuples et non une supermarché à l'économie virtuelle...
    55
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:28
    Hum!
    Je m'attendais un peu à ça, mais pas de ta part Trentenerfs. Je pensais à un truc plus phénoménologique venant de toi :)). Non? Moins anthropomorphique.
    56
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:31
    Ma chère agnese...
    Le navrant, c'est qu'il existe aujourdhui encore d'éminents psychiatres, chère agnese, d'éminents psychiatres sans la moindre idée qui ne puisse se démoder comme une saison de prêt à porter ... Non, je vous le dis en vérité, soit vous sombrez sans vous apercevoir dans la niaiserie ordinaire, soit vous essayez d'attirer mon attention sur vous ...
    57
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:35
    Du tout
    mon cher Demos, je n'essayais pas d'attirer l' attention sur vous/toi ...j'attends la synthèse et elle viendra en heure voulue !!
    58
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 19:40
    A présent la synthèse...
    La synthèse ne peut venir que de la dialectique, ma chère agnese, c'est à dire de la discussion, du débat, de la confrontation des idées... cela signie que la synthèse est un concept qui échappe à l'homme que je suis et qu'il n'est envisageable ou réalisable que si nous le construisons tous ensemble...
    59
    Lundi 5 Décembre 2005 à 20:03
    Trentenerfs
    a bien résumé les choses. Je ne sais s'il est vraiment utile d'en rajouter... La question de la sémantique n'est pas anodine... Oui, les mots troisième voie ont été utilisés notamment par l'extrême-droite. Oui, je vois plutôt dans ce texte une inspiration trotskyste, modèle politique inabouti puisqu'il n'a jamais eu la tentation (ou l'occasion, version positive à laquelle je ne crois guère, il n'a jamais voulu parce que ses ressorts ne sont pas constructivistes) de gouverner réellement. Non, es mots utilisés ici ne relèvent pas que de l'incantation ni du Bouc de M. Tschok. Par contre, ils sont empreints de catastrophisme. La fatalité n'est jamais écrite à l'avance. La question du mieux-être n'est malheureusement pas celle du bien-être. La surenchère de la gauche mouvementiste est néfaste à la gauche de gouvernement de la même façon que les renoncements de la gauche de consensus lui ont aliéné des soutiens chez ceux qui veulent plus de gauche. L'équation est impossible à résoudre en l'état. Si la droite gagne, elle est là pour vingt ans. Et elle continuera paradoxalement à gagner sur la fracture sociétale... Contre les individus à la marge. Croire que la révolution est en marche est tout aussi illusoire. On ne gagne pas une révolution par additions de minorités aux aspirations contradictoires. Nous sommes condamnés à tenter une synthèse (je ne suis pas socialiste) autour d'une gauche modérée mais intraitable sur quelques bases solide (la citoyenneté, l'éducation, la lutte contre le chômage, la défense des aquis sociaux, l'écologie... Le tout vigoureusement). Le reste, nos peurs, nos renoncements, nos doutes, c'est de la pisse de putois concentrée... A s'en débarasser d'urgence. L'avenir n'est pas écrit d'avance même si des signes avant-coureurs existent toujours.
    60
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 20:09
    Un consensus est possible...
    Mon cher Chachlik, je ne partage pas absolument votre opinion, mais d'une manière générale, je suis d'accord avec ce que vous venez d'écrire...
    61
    Lundi 5 Décembre 2005 à 20:11
    Bon alors
    on commence quand à travailler et à se retrousser les manches ?
    62
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 20:33
    A présent la censure...
    Mon cher Chachlik, nous le ferons dès que nous ne serions plus censuré. En effet, cet article cumulent 83 interventions et il vient d'être supprimé de la première place qu'il détenait dans les billets les plus commentés... Bravo blogg.org... Messieurs les censeurs salut...!
    63
    Lundi 5 Décembre 2005 à 20:46
    Non tu trompes
    Il n'y a pas de censure. Tu l'as publié vers 14 H 00 et, toutes les 6 heures environ, les comm (y compris les plus commentés) disparaissent pour laisser la place à d'autres commentaires publiés plus tard. C'est du turn-over...
    64
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 20:53
    Ca s'appelle de la censure
    Précisemment cela s'appelle de la censure, mon cher Chachlik, car c'est un artifice et un moyen de pacifier des sujets largement commentés que de fixer des rêgles qui ne refletent pas la réalité... Je m'insurge contre ce réglement indigne des gestionnaires de blogg.org et je compte bien le faire savoir sur les nombreux forums que je fréquente...
    65
    c.
    Lundi 5 Décembre 2005 à 21:02
    cela s'appelle
    une tournante ,demos.
    66
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 21:06
    une tournante...
    Une tournante... mais fesses oui... ca s'appelle de la censure et c'est lamentable...
    67
    Franck.
    Lundi 5 Décembre 2005 à 21:08
    oui
    lamentable !
    68
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 21:11
    bloog.org censure t-il?
    et comment ce fait -il que les commentaires n'apparaissent plus dans leur totalité dans la rubriques "les derniers commentaires" alors que c'était le cas jusqu'à présent... Ca aussi c'est le réglement...? Drôle de réglement...
    69
    David
    Lundi 5 Décembre 2005 à 21:13
    hého !!!
    c pas de la sencure!!! ca tiendrait trop de place sur la page d'acceuil arrete de t'en prendres aux créateurs de ce site qui font un job super il est super ce site arrete de cracher dans la soupe et si t'es pas content tire toi la porte est grande ouverte personne ne te retient ! bye
    70
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 21:19
    quelle place..?
    cher niais, pour quelle raison valable mon billet tiendrait trop de place puisque les messages défilent les uns derrière les autres...? Je n'ai pas l'intention de me tirer comme vous dites avant d'être expulsé et je n'ai pas l'intention de me censurer sur ce que j'ai à dire dès l'instant où je respecte les valeurs fondamentales d'un débat honnete et démocratique...
    71
    demos2 Profil de demos2
    Lundi 5 Décembre 2005 à 22:01
    fin du débat...
    Et ainsi, la dialectique s'effondre et le débat est clos... bonne nuitée mes chers amis à bientôt assûrement...
    72
    Mardi 6 Décembre 2005 à 10:37
    Ben merde alors!
    I' zont causé comme des piplettes et avec toi ça, moi j'ai toujours pas la réponse à ma putain de question de bordel de merde! C'est pas compliqué tout de même, j'aimerais bien qu'on me démontre le lien entre néo libéralisme et dictature... soupir
    73
    demos2 Profil de demos2
    Mardi 6 Décembre 2005 à 16:49
    néolibéraux et dictature
    Mon cher Tschok, ce lien apparait à la lecture des articles que je publie sur ce blog... Vous devez faire un effort pour vous cultiver et comprendre les textes que vous lisez quand il y a quelque chose à comprendre... De fait, si vous ne vous êtes pas encore aperçu que les gouvernements néolibéraux du monde entier -surtout les USA- deviennent de plus en plus autoritaires à l'égard des libertés fondamentales, je crains d'être dans l'impossibilité d'éclairer votre lanterne et je vous conseille, par conséquent, de poursuivre tranquillement votre endormissement...
    74
    Mardi 6 Décembre 2005 à 17:52
    Et
    ben Tschok, plus besoin de "sniff",c bon... il t'a répondu !!!pt être k le débat qui a été "censuré" va se réactivé.. ;) !!!! ?
    75
    Mardi 6 Décembre 2005 à 18:03
    Salut Agnese
    J'vois ça et j'ai failli m'endormir à la lecture de la réponse... J'vais laisser tomber l'analyse logique, ici, ce truc n'est pas de mise. Demos, y a une énorme différence entre le discours et la démonstration. J'attendais une démonstration et j'ai encore un discours, un de plus... Ralalala. Tu sais, c'est toi qui m'as dit que tu serais honnête sur un plan intellectuel. L'honnêteté n'est pas qu'une vertu pétrie de bonnes intentions, c'est aussi une discipline, cela réclame de la rigueur intellectuelle. Soyons précis: quel gouvt néolibéral bascule dans la dictature? Cite les pays. En faisant quoi au juste? cite les faits et les actes. Une dictature, juridiquement cékoi? Qualifie les faits. Tu dis que je m'endors? En te lisant, oui...
    76
    demos2 Profil de demos2
    Mercredi 7 Décembre 2005 à 03:03
    j'te la fais courte...
    Mon cher Tschok, d'une manière générale, l'ensemble de la littérature politique ou économique constate que depuis une trentaine d'années, les inégalités entre les individus ne cessent de se creuser... Avez vous déjà oublié le slogan de "la fracture sociale" cher à J. Chirac ou celui de "la France d'en bas" de Raffarin...? Au usa, sous pretexte de lutter contre le terrorisme, Bush a fait voter par le Congrès des lois radicales telles que le Patriot Act (arrestations et détentions illimitées, chef d'inculpation tenu secret, absence d'avocat etc...) Savez-vous qu'un grand débat anime actuellement les USA? Ce débat porte sur le fait de savoir si la torture peut être légitimée...! Il y a seulement 15 jours le Sénat a adopté un texte qui vise à mettre fin à la possibilité de recours des prisonniers politiques y compris sur le territoire étatsunien ..etc.. En France, Le droit constitutionnel de grêve est raboté au profit de la continuité du service public, la justice est de plus en plus sévère, le gouvernement vient de faire voter par le Parlement la loi sur l'état d'urgence en l'absence totale de contrôle du Conseil constitutionnel puisque celui-ci n'a pas été saisi... il va de soit que pratiquement tous les constitutionnalistes considèrent cette loi comme non conforme à la constitution. Le contrat de nouvelle embauche qui étend la période d'essai à 2 ans ce qui a pour conséquence de tirer un trait définitif sur plusieurs centaines d'articles du code du travail destinés à protéger les libertés du salarié et qui deviennent caduque pour des raisons évidentes qu'on ferme sa gueule quand on sait qu'on peut se faire virer du jour au lendemain. La précarité, la prolifération des fichiers, la volonté de généraliser la vidéo surveillance, le discours radical jadis propre à l'extrème droite et aujourd'hui devenu banal de la bouche de ministre comme Sarko par exemple... Mon cher Tschok, ce que vous devez comprendre, c'est que d'une façon constante depuis 20 à 30 ans, les néo-libéraux cherche à affaiblir l'état en le présentant au peuple comme son ennemi tout en l'utilisant comme un outil de répression lorsque le besoin s'en fait sentir... Pour vous être agréable, mon cher Tschok, je posterai prochainement un article sur ce sujet...
    77
    Mercredi 7 Décembre 2005 à 17:11
    Ben heureusement
    que tu as fait court...C'est gentil de vouloir m'être agréable, mais est ce si difficile que cela d'abandonner un discours "englobant" pour analyser pièce par pièce un événement donné dans son contexte?
    78
    demos2 Profil de demos2
    Jeudi 8 Décembre 2005 à 01:10
    Et le sujet...
    Chaque article de ce blog traite d'un sujet et se trouve classé dans une rubrique... Qu'entendez-vous par "analyser un sujet pièce par pièce"...?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :