• Les Français innovent...

    Mes chers amis, un sondage réalisé par Ifop pour le compte du salon des entrepreneurs à l'échelle européenne a donné des résultats édifiants.
    Les Français se situent dans le peloton de tête européen des créateurs d'entreprise.
    25% des personnes interrogées expriment l'intention de créer leur entreprise à 8 points au dessus des Allemands, 6 des Italiens et 13 des Espagnols (28%pour les Anglais).

    Par ailleurs, 36% se déclarent prêts à le faire dans les 2 prochaines années, plaçant ainsi les Français en première position des Européens cultivant l'esprit d'initiative (29% pour les Anglais, 27% les Italiens, 33% les Allemands et 32% les Espagnols).
    Le lutin contestataire Demos entends d'ici les perturbateurs prétextant qu'il ne s'agit que d'un sondage.
    Certes, mais il faudra alors nous expliquer la formidable explosion des créations d'entreprise enregistrées en France en 2004 (224.000 entreprises crées soit une hausse de 12% par rapport à 2003 qui était déjà une année record). L'explosion des introductions d'entreprises à la bourse de Paris cette année (+58%).
    La proliférations des cabinets d'avocats d'affaires étasuniens sur la place de Paris (+180%) depuis le début de l'année etc...

    On est donc loin de l'image d'assistés socialisants et de fainéants bon à rien que le Medef avec la complicité d'un gouvernement archi-menteur et archi-manipulateur tentent de nous inculquer à coups de  couvre-feu et d'incantations alarmistes.
    Sachant que le salarié français est en plus le plus productif parmi tous nos partenaires économiques y compris les USA, (rapport de l'OCDE) il serait temps que l'on comprenne que toutes ces balivernes sur une prétendue catastrophe économique latente et la nécessité de mettre un terme d'urgence  à l'exception française sont de sinistres manipulations destinées à asseoir le néo-libéralisme dans nos têtes.

    Le français cultive l'esprit d'entreprise, innove et demeure le plus productif. Les chiffres sont là pour le démontrer alors que nous sommes assommés de travail, qu'on nous demande toujours plus pour toujours moins.
    A qui profite le fruit de cette productivité ?
    A qui profite les milliards d'euros que la classe moyenne, l'artisanat et les PME payent chaque année pour compenser les cadeaux que fait la droite à cette poignée de capitalistes cupides ?
    A qui profite tout ce fric alors que toutes les études font état d'une paupérisation croissance des ménages et d'un démantèlement historique de notre protection sociale?
    Pendant combien de temps allons-nous nier l'évidence qui est là, sous nos yeux?
    Ils nous bananent sans la moindre pudeur...


  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Décembre 2005 à 12:43
    Demos
    faut jamais recongeler un truc qui a déjà et congelé une fois, c'est un truc à avoir une intoxication alimentaire...
    2
    Lundi 19 Décembre 2005 à 19:35
    Qu'avez-vous...
    à ruminer mon cher Tschok...?
    3
    Samedi 24 Décembre 2005 à 12:21
    Wouah ! un autre.
    Je vois que vous aussi vous essayez de remuer la gauche. Ca marche de votre côté ? Vous avez des clients ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :