• Qu'est ce qu'on attend pour faire la fête ..?

    Mes chers amis, la droite néolibérale matraque constamment l'opinion publique, figurant le déclin d'une France sclérosée, incapable de se réformer, vampirisée par un modèle social favorable aux assistés et autres oisifs. Ces macabres prêcheurs ignorent superbement la littérature économique publiant régulièrement les chiffres des principaux indicateurs économiques; et ces chiffres, ne leur en déplaise, contredisent de façon radicale leur discours récurant. (1)



    Par exemple, depuis près de 10 ans, chaque rapport de l'OCDE souligne la forte productivité française du travail, l'une des meilleure au monde, et dernièrement établi que le temps consacré par les Français au travail reste dans la moyenne annuelle mondiale (2). Cela n'empêche nullement ce fourbe Sarkosy de prétendre que les Français ne travaillent pas assez.



    Le but d'un tel discours consiste à convaincre le peuple d'accepter docilement le détricotage de son modèle sociétal au profit d'un état de plus en plus autoritaire et d'une économie constamment tenue en état de guerre. Les plus radicaux des détracteurs de notre modèle sont Français eux-même. Pour certains, l'idée de créer une entreprise en France leur paraît ridicule alors que selon le célèbre cabinet KPMG « la France offre globalement des coûts d'implantation plus faibles que ses grands voisins européens, non seulement sur l'énergie, les transports et l'immobilier, mais aussi sur la main d'oeuvre. » (3).



    Sans vouloir établir une contre liste idyllique des performances de l'économie française, dans la tradition du lutin contestataire Demos rappelle aux pessimistes, les mêmes qui critiquent la France s'étant installés à l'étranger mais qui reviennent le plus souvent en convoi sanitaire complètement ruinés, bien content de percevoir un RMI , rappeler disais-je, que l'économie française demeure 2ème exportateur européen derrière l'Allemagne (4) , que les trois groupe Français du bâtiment (Vinci, 1er groupe mondial de concessions, de construction et de services associés, Bouygues, Eiffage) positionnent notre pays parmi les premiers bâtisseurs européens, que dans l'industrie pharmaceutique, la France est le 4ème producteur et cinquième exportateur mondial. Encore la France est le troisième exportateur mondial de voitures particulières. Dans le secteur des télécommunications, Alcatel est le quatrième fabricant d'équipements de télécommunications, il occupe la première place dans le secteur des systèmes de transmission et il est leader mondial des réseaux câblés sous-marins, que le coût de l'Internet est un des plus bas au monde, réseaux et équipements explosent depuis 10 ans...



    Est-il nécessaire d'évoquer EDF, fournisseur de 30% de l'électricité européenne récemment privatisé, le plus gros hold up du siècle avec la bénédiction de citoyens en état de servitude volontaire, ou encore la carte maîtresse du nucléaire civil assurant l'indépendance énergétique française à l'orée d'une crise mondiale majeure dans le secteur des énergies. Le réseau autoroutier est le plus dense du monde et le plus long de l'Union européenne avec 990 577 km dont 10 383 km d'autoroutes (deuxième rang européen). Quant aux dépenses nationales de recherche et développement, elles représentent 2 % du PIB, ce qui place l'effort français de recherche au quatrième rang parmi les pays de l'OCDE. Nous sommes le premier formateur de scientifiques pendant que la droite néolibérale affole les gens en prétendant une exode des cerveaux français .... Mes chers amis, qu'est ce qu'on attend pour faire la fête ? Qu'est ce qu'on attend pour être heureux ?




    1. Lire aussi sur ce blog http://www.blogg.org/blog-31810-date-2006-03-06-billet-303488.html

    2. http://tf1.lci.fr/infos/economie/0,,3301505,00.html




    3. http://www.lexpansion.com/art/15.0.143162.0.html




    4. http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-3234,55-759022,0.html ou http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/france_829/decouvrir-france_4177/france-bref_2271/economie_4457.html
        (même source pour les principaux chiffres évoqués dans cet article)


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Septembre 2006 à 18:12
    Dédé
    tu défonces les portes ouvertes en sautant à pieds joints à côté de la plaque: on sait tous qu'on vit dans un pays globalement riche, le problème est pas là. Il est ailleurs... allez, cherche.
    2
    Mardi 12 Septembre 2006 à 02:16
    Cher suidé,
    A l'ouverture de ce blog, eu égard l'immense générosité qui me caractérise, j'avais décidé de laisser libre court aux pitres de votre acabit rempli d'espoirs, aujourd'hui anéantis, de lire de vous, un moment où un autre, quelques concepts intelligents ... une seule ligne tirée de ce néant bouffi de crétinisme m'aurait encouragé à poursuivre cette douloureuse expérience utopique. Malheureusement, en qualité de Web-randonneur du blog-échange, vous ne semblez qu'obsédé à racler les marbres que vos savates de souillon s'ingénient à crotter, et de déverser par palettes entières une connerie devenue au fil des mois de plus en plus épaisse, recuite et conglutineuse ... Vous devez vous convaincre, cher besonnieux, de conserver bien au fond de son sac à dos votre ratatouille hyophilisée de lavasse froide étant parvenu, à présent, au bout d'un trekking immangeable limite vomitif. Du reste, il y a quelques semaines, j'avais noté que vous aviez cesser d'alimenter votre espèce de blog tant dépourvu d'un commencement d'imagination, et maintenant réduit à étaler fièrement ce que votre ignorance qualifie de tableau de chasse des blogers auxquels vous cassez à ce point les couilles qu'ils cessent d'autoriser les commentaires sur leur blog dans l'espoir vain, eux aussi, d'échapper à cette boue de terrier... Si cela s'avérait exact, j'en serais outré et j'estimerais qu'un connard comme vous, par exemple, ne devrait pas pourvoir disposer de façon aussi grossière de la liberté d'expression des autres et puisse - par la seule volonté de sa couardise - bâillonner ceux qui croyaient pouvoir légitimement exprimer une opinion sur blogg.org . En conséquence j'ai décidé de vous éjecter comme un étron quotidien vous et vos commentaires incongrus de façon à ce vous disparaissiez de mon excellent blog ne disposant pas ici de ce qu'il faudrait pour évacuer ... Que ne devriez vous profiter de cette occasion pour en mesurer la symbolique quant à votre propre existence ! Considérant, en effet, que votre figuration ne vaut pas mieux que les prouts de ce pauvre élodie comme je le fais, certes, rarement mais toujours sans état d'âme avec les ignares étrangers par leur comportement et leur mentalité à la moindre créativité intellectuelle ... Toutefois, en qualité de lutin contestataire et grandement amuseur en plus de modeste, voulant tirer la substantifique moelle de toutes les expériences d'une vie fatalement trop courte, je ferai de la votre une leçon des choses en échangeant vos commentaires avec les prouts de notre ami élodie qui désormais ne seront plus supprimés valant aussi bien et même plus que vos badigeonnages de papier-cul ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :